Depuis plus d' un demi - siécle, les Savants Occidentaux ont situé l' étude du mythe dans une perspective qui contrastait sensiblement avec, disons, celle du dix neuviéme siécle. Au lieu de traiter, comme leurs prédécesseurs, le mythe dans l' acception usuelle du terme, en tant que " Fable ", " Invention ", " Fiction ", ils l' ont accepté tel qu' il était compris dans les sociétés Archaiques, ou le mythe désigne, au contraire, une " Histoire vraie " et, qui plus est, hautement précieuse parce que Sacrée, exemplaire et significative. Mais cette nouvelle valeur sémantique accordée au vocable " Mythe " rend son emploi dans le langage courant assez équivoque. En effet, ce mot est utilisé aujourd' hui aussi bien dans le sens de " Fiction " ou d' " Illusion " que dans le sens, familier surtout aux ethnologues, aux sociologues et aux historiens des religions, de " Tradition Sacrée, Révélation Primordiale, modéle exemplaire."

 

M.E.